La forêt est l’avenir de l’homme

Conférence Bernard Boisson 13/12/2023
28 novembre 2023 par
sauvegardeforêts-idf


La forêt est l'avenir de l'homme 

Dimanche 13 décembre 2023 à 19h30, à l’espace Agora , 64 rue de l’abbé Pierre Corentin 75014 Paris


Cette opportunité de présentation publique pour rappeler que nous ne pouvons repenser la gestion des forêts et de n'importe quel autre espace arboré, du plus rural au plus urbain, seulement en faisant du copié/collé d'argumentaires scientifico-naturalistes. La société civile doit absolument insister sur les méfaits psychologiques relevant du déracinement humain dans toutes les gestions territoriales pour réclamer en contrepartie des solutions vraiment repensées en conscience. Car nous perdurons en "orphelins institutionnels" se retrouvant à endurer chez les professionnels l'absence flagrante de tout un corpus de connaissances au sein de leur formation initiale concernant ce qui s'éveille ou ce qui s'atrophie dans la sensibilité humaine en relation avec l'état de notre environnement.


À l'évidence manque une science humaine du type "écopsychologie" pour combler cette lacune. Car sans diagnostic décisif pour nous reprendre en main, la société devient comme un malade qui s'engourdit avec résignation en s’habituant à son état. Les regards perdus sur les écrans de smartphone font partie des multiples signaux révélant que nous avons quitté une relation sensible à nos lieux quotidiens, autant que nous ne leur sentons plus « d’âme » au-delà de leurs fonctionnalités…


L’immersion de nos sensibilités dans les paysages européens les plus proches du faciès de « forêt primitive », se révèle en comparaison comme un électrochoc de sortie de coma. En effet, nous ne pouvons vraiment prendre la mesure de notre extinction de présence dans les environnements quotidiens qu’en les corroborant à l’éveil sensible qui se ranime en nous dans des milieux naturels ayant pu maintenir leur complétude d’écosystème. Prendre conscience de ce choc différentiel, c’est repartir de la source pour penser avec le moins d’erreurs possibles toutes transformations territoriales. Toutefois nous avons été tellement perdus avec nous-mêmes qu’il nous faut aussi désormais des

prédécesseurs pour nous retrouver plus vite. Quoiqu’il en soit, l’urgence expresse est désormais d’adjoindre aux argumentaires écologiques de reconstitution qualitative de nos lieux de vie, d’autres argumentaires psychologiques assurant l’ouverture de notre éveil sensible et la justesse de nos mentalités en regard de toutes gestions territoriales.


Bernard Boisson


Président de : ​www.foretcitoyenne.org​

Contact : foretprimordiale@free.fr



 Pour s'inscrire


Bernard Boisson


Photographe-poète, réalisateur, écrivain-conférencier, écophilosophe, consultant en écopsychologie. Auteur de plusieurs livres, dont La Forêt primordialeLa Forêt est l’avenir de l’homme. Il tient régulièrement la rubrique« écopsychologie », ainsi qu'à la web-revue « Naturalité ». Président de l’association « Forêt Citoyenne », Il participe à de nombreux groupes de travail affairant au devenir des forêts.


Partager cet article